Nos conseils de nettoyage pour un intérieur sain et sans virus

 

S’il est important de conserver votre maison propre en toute saison, c’est particulièrement le cas en hiver avec le retour des virus. Les conseils habituels s’appliquent, mais vous devez porter une attention toute particulière aux zones à risque et acquérir quelques automatismes. Voici cinq astuces pour conserver un intérieur sans microbes.

laver-une-maison-sale

Aérez votre maison tous les jours

 

Outre le fait que l’air intérieur est généralement plus pollué que l’air extérieur, il est indispensable d’aérer quotidiennement toutes les pièces de sa maison.

Bien sûr, il n’est pas question de tomber malade à cause des courants d’air. En hiver, aérezbrièvement, mais régulièrement, idéalement au moins cinq minutes deux fois par jour.

Vous évacuez ainsi l’humidité et évitez la prolifération des microbes, qui aiment particulièrement les atmosphères confinées.

 

Nettoyez les zones prisées par les microbes

 

Certains endroits de votre maison sont de véritables nids à microbes. Si on pense généralement à nettoyer soigneusement les toilettes, on oublie en revanche facilement les éléments suivants :

- Les poignées de porte 

- Les boutons de chasse d’eau 

- Le combiné du téléphone 

- Les interrupteurs 

- Le gobelet ou porte-brosse à dents 

- Le dérouleur de papier toilette 

- Les robinets 

- Les télécommandes.

Nettoyez ces surfaces et objets à l’aide d’un désinfectant de type eau de javel ou, pour une alternative plus écologique, avec du vinaigre blanc mélangé à un peu de citron.

nettoyer-une-maison-avec-application

Lavez régulièrement tous les textiles de votre maison

 

Pensez à laver fréquemment vos gants et serviettes, y compris la serviette à mains, qui contient souvent plus de bactéries que la cuvette des toilettes.

Les germes et microbes adorent les milieux humides et chauds.

Il est également recommandé de laver sa taie d’oreiller toutes les semaines et l’oreiller tous les trois mois au maximum, davantage si vous êtes malade.

Procédez de la même manière avec les coussins du canapé, véritables nids à germes, car trop peu souvent nettoyés.

 N’oubliez pas de changer régulièrement d’éponge et de passer vos torchons en machine une fois par semaine. L’évier de la cuisine contient souvent plus de germes que les toilettes !

 

Ne surchauffez pas votre maison

 

Monter le chauffage plus que de raison en période de froid est aussi tentant que nocif pour votre santé. Les microbes aiment les atmosphères chaudes et vous multipliez ainsi le risque de tomber malade chez vous ou d’attraper la grippe de votre conjoint ou conjointe.

Un intérieur trop chauffé a également pour conséquence d’assécher l’air ambiant, et par conséquent vos muqueuses qui deviennent alors plus vulnérables aux infections. Le taux d’humidité idéal d’un intérieur se situe entre 40 et 60 %, et la température des pièces à vivre ne doit pas dépasser 19 °C (16 °C la nuit dans une chambre d’adulte).

Si la température de votre intérieur est correctement réglée, mais que vous avez malgré tout la gorge sèche, les yeux qui piquent, la peau qui tire, il vous faudra peut-être investir dans un humidificateur.

 

Pour chasser les microbes, vaporisez des huiles essentielles

 

De nombreuses huiles essentielles ont des vertus purifiantes et assainissantes. À l’aide d’un diffuseur, vous pouvez vaporiser quelques heures par jour quelques-unes de ces huiles aux vertus antivirales, anti-infectieuses et antibactériennes :

- Ravintsara 

- Eucalyptus 

- Menthe 

- Girofle 

- Pin 

- Niaouli.

 

Attention toutefois pour les femmes enceintes et les enfants en bas-âge, certaines huiles essentielles sont déconseillées. Demandez conseil à un spécialiste !

 

La durée de vie des virus dans votre intérieur

 

Si vous avez à la maison une personne malade, qu’il s’agisse d’un rhume, de la grippe ou d’une gastro, ne vous croyez pas à l’abri de la contagion une fois qu’elle est guérie ! Certains virus peuvent survivre plusieurs jours, voire plusieurs semaines sur des surfaces inertes comme les poignées de porte, les télécommandes ou autres objets du quotidien.